AFD AFD

Décrouvrez les valeurs d'Animal Food Diffusion

Publié par

Depuis 2003, Animal Food Diffusion est ancrée dans le secteur de l’animal de compagnie. Ses créateurs ont mis leur passion pour les animaux au cœur de leurs préoccupations.
Animal Food Diffusion propose un catalogue complet d’alimentation animale, d’accessoires et de produits d’hygiène et de santé aux valeurs fortes : produits fabriqués en France, respect de votre animal, prise en compte de l’environnement, produits écologiques, ...
Nous nouons des partenariats avec des entreprises leader pour apporter des produits de qualité, innovants aux qualités uniques que les propriétaires recherchent avec envie pour apporter le meilleur à leur animal.

En 2015, nous franchissons une nouvelle étape avec l'ouverture de notre site de vente en ligne exlusivement réservé aux éleveurs et professionnels canins et félins ainsi qu'à leurs acheteurs de chiots et chatons.


Almo nature confie le marché français à Animal Food Diffusion

Publié par

Fondée dans les années 2000, Almo Nature a été la première entreprise au monde à produire des aliments pour chats et chiens complètement naturels. 

Grâce à l'expérience et à l'intuition de Pier Giovanni Capellino, entrepreneur dans ce domaine depuis plusieurs années, Almo Nature a développé des recettes entièrement composées à partir d'ingrédients purs, sans additifs, appelés couramment « produits naturels »*.

 Les aliments Almo Nature sont pensés en mettant au centre l'animal, son point de vue, son bien-être et ils ne sont à aucun moment testés sur des animaux. 

C’est avec une certaine évidence que le partenariat entre Almo Nature et Animal Food Diffusion fut mis en place.

Depuis plus de 10 ans, ces 2 entreprises sont des acteurs reconnus du circuit du Pet Food pour leur rôles respectifs de marque leader et innovante, et de distributeur.

Depuis le 1er Juillet, Animal Food Diffusion vous propose l’intégralité du catalogue Almo Nature pour chat, chien en alimentation sèche et humide.

ALC5022H.jpg

*gamme legend

Nutra gold Breeder

Publié par

NUTRA GOLD BREEDER 20KG

Découvrez l'aliment Nutra Gold Breeder, un aliment développé pour les professionnels canins et qui convient à tous les chiens de votre Elevage.

Cet aliment ALS (All Life Stage / Toutes étapes de vie) 30/20 au poulet et au riz convient aussi bien aux chiots, femelles gestantes/allaitantes, chiens adultes qu'aux chiens de travail. Pour des chiens en surpoids ou seniors, prévoir de rationner l'aliment.

A base de viande fraîche, il contient également de la chondroïtine et de la glucosamine pour renforcer les articulations.

Simplifiez-vous la vie !voir

Voir la fiche produit 


OCTAVE PRESTIGE GRAIN FREE

Publié par

 

Octave Prestige Sans Céréales

Découvrez la nouvelle recette au canard voir

Rubrique infos sur les animaux

Publié par







Les bons gestes du toilettage : le brossage

Publié par

L’entretien de votre chien permet de partager avec lui un moment privilégié, lors des scéances de brossage par exemple.

Cette phase est donc très importante pour son épanouissement et son éducation.

C'est aussi un excellent moyen de vous assurer qu’il ne présente aucun problème particulier que vous n'auriez peut-être pas vu autrement : peau, dents, parasites, douleurs ou autre.

Insistez si votre chien se laisse peu faire au début, car seule la répétition et la patience vous permettront d'arriver à lui faire apprécier ce moment. Récompensez votre chien à chaque étape réussie.

I - Brosser son chien, oui, mais avec quoi ?

Le brossage est essentiel pour la santé et la croissance du poil. Cela élimine les nœuds et les poils morts, les impuretés, quelques parasites...  Un brossage régulier permet également de masser en surface la peau de votre chien, et de graisser naturellement le poil et le rendre plus brillant.

Choisissez du matériel de bonne qualité adapté à la race de votre chien, ainsi que des produits cosmétiques adéquats (shampooing, après-shampooing, démêlant...).

La brosse douce est recommandée pour les soins de base et pour les poils longs et mi-longs. C'est une brosse à picots métalliques avec bouts arrondis, avec un manche en bois, en plastique ou en caoutchouc, montés sur un support rigide en caoutchouc. Une brosse de qualité ne fera pas mal à votre chien.  

Accessoire essentiel et complémentaire à la brosse : le peigne. Il s'agit idéalement d'un peigne en métal double doté d'une combinaison de dents plus ou moins rapprochées.

Choisissez votre équipement chez un professionnel, vous serez ainsi certain d'acquérir du matériel de bonne qualité, adapté à votre chien, et qui durera plus longtemps.

Une astuce

Si votre chien est hostile à tout type de soin, utilisez un gant en plastique avec des picots. Cela vous permettra au moins d'éliminer le poil mort, les pellicules et d'aérer le pelage.

Grâce à l'action massante du gant sur la peau, le poil deviendra brillant car il se graissera naturellement. Ce gant peut s'employer pour des chiens de toutes longueurs de poils !


GG GG

Adapter alimentation et soins du chien âgé

Publié par

Agés mais encore jeunes !


Bien sûr il existe des moyennes. Ainsi  la notion de vieillesse chez le chien est étroitement liée à sa taille. Les petites races qui ont une espérance de vie de 14 à 18 ans sont considérées comme séniors après 10 ans alors que les grandes races, qui ont une espérance de vie plus réduite (entre 8 et 12 ans) vont être considérées comme âgées vers 9  ans (et même 7 ans chez les races géantes) !

En fait, l’espérance de vie des chiens a considérablement augmenté ces dernières années, tout comme celle de l’homme, grâce notamment aux progrès de la médecine et de la nutrition.

Mais il est important de dépasser ces simples moyennes d’âge et de retenir que si vieillir est normal pour votre animal, vous, en tant que maître, accompagné de votre vétérinaire, pouvez optimiser la qualité et la durée de vie de votre chien.

Pour vous aider voici quelques règles à utiliser, sans modération.

Un bon chez soi pour lui : les trucs pour l’aider et vous aider

Respectez sa nature et offrez-lui un environnement et des activités adaptés à son âge. Un chien ou un chat n’ont pas les mêmes besoins pour s’épanouir. Le milieu de vie dans lequel vous allez faire vivre votre chien va l’aider à bien vieillir. Le chien est plus sociable et aura besoin de rencontres, le chat est plus solitaire et territorial. Dans tous les cas il est important de maintenir une stimulation physique et psychique de son vieux chien. Les sorties devron

t être plus fréquentes, mais moins longues, même si le chien dort beaucoup, ou s’il ne veut pas sortir. Pour un vieil animal, maintenir une communication est cruciale. Le jeu est souvent une excellente thérapie contre l’enfermement dans la dépression qui le guette. Le  « laisser dans son coin » et ne pas le déranger serait une grossière erreur ! Maintenez la participation de votre  animal à un maximum d’activités de la journée au sein de la famille et éveillez sa curiosité naturelle.

Alimentation : un chien bien dans son assiette

L’alimentation d’un chien âgé est différente de celle d’un jeune adulte. L’animal pratiquant moins d’exercice, il faudra en premier lieu restreindre l’apport calorique, car sinon, l’animal deviendra vite obèse.

Les apports protéiques de bonne qualité doivent être maintenus, sauf en cas d’insuffisance rénale. On réduira dans ce cas le taux de protéines pour éviter la crise d’urée.

alimentation chien

Il est donc très important de faire réaliser des bilans sanguins réguliers sur son vieil animal par son vétérinaire.

On choisira plutôt des glucides lents pour éviter diabète et obésité, et l’on diminuera les apports lipidiques dans la ration.

De manière générale, il est intéressant de supplémenter la nourriture en acides gras essentiels (Omégas 3 et 6), pour la santé de la peau, du pelage, et leurs propriétés anti-inflammatoires, ainsi qu’en diverses vitamines comme la vitamine  E dont l’effet anti-oxydant ralentit le vieillissement cellulaire.

Enfin, ne salez pas trop la nourriture des vieux animaux. Les insuffisants rénaux et cardiaques auront même une nourriture appauvrie en sodium.

Il est important de donner aux chiens âgés une alimentation de très bonne qualité, en croquettes ou à défaut en boites s’il a du mal à croquer. Les aliments « seniors » sont parfaitement adaptés aux besoins spécifiques du chien âgé et lui permettront de vieillir en meilleure forme.

Enfin,  si votre animal a des soucis de santé, votre vétérinaire ira plus loin sur le plan diététique, et vous conseillera cette fois un aliment adapté à sa maladie.

Santé et hygiène : on continue comme avant !

Tout comme les personnes âgées, les vieux chiens ont une plus grande sensibilité aux maladies infectieuses. Il faut absolument maintenir la vaccination chez les vieux animaux afin de garantir leur protection pour les maladies les plus graves.

Même s’il ne sort que rarement, vous devez le protéger contre tous les parasites internes et externes. Gardez la bonne habitude de le vermifuger au moins 2 fois par an et de lui appliquer un anti parasitaires externe contre puces et tiques toutes les 4 à 6 semaines. Il n’y a aucune contre-indication due à l’âge.

De même, avec l’âge, les dents s’entartrent, entraînant l’apparition d’une stomatite. Le signe d’appel est la mauvaise odeur, mais le chien a mal, et ne se sert plus de ses dents, ce qui aggrave le dépôt de tartre et l’infection. Il s’ensuit une maladie parodontale puis une ostéomyélite (infection de l’os), voire une fracture de mâchoire dans les cas extrêmes !

Faîtes faire des détartrages réguliers à votre chien, surtout s’il est de petite race, et s’il ne mange pas de croquettes. Ceux-ci sont réalisés à l’aide d’un appareil à ultrasons, comme chez le dentiste, mais sous anesthésie générale qu’il ne faut plus craindre ! Ces dernières sont devenues beaucoup plus sûres, même chez les très vieux animaux, grâce à l’utilisation de l’anesthésie gazeuse.

Votre animal risque aussi d’avoir plus de difficultés pour effectuer sa toilette. Pensez à le brosser régulièrement et nettoyer ses yeux et oreilles avec des produits adaptés.

Dans tous les cas, votre vétérinaire lors de vos visites annuelles, saura vous montrer les bons gestes et votre bon sens et votre compréhension feront le reste.


Comment organiser le foyer du chat

Publié par

Vous venez d’accueillir un chaton ou un chat adulte chez vous et vous souhaitez en savoir plus pour le rendre encore plus heureux chez vous?

Un chat d’intérieur a des besoins plus précis que celui qui passe ses journées dehors, et vous devez en tenir compte pour que vous deveniez les meilleurs « colocataires » du monde ! Voici comment.

Un chat vit en 3 dimensions

Contrairement à nous, qui marchons sur nos 2 jambes, et nous déplaçons sur un même niveau,  les chats, sur leur 4 pattes, aiment sauter, grimper, observer en hauteur, guetter en étant caché, escalader avec leurs griffes pour se hisser au plus haut.

Pour satisfaire ces besoins qui leur sont essentiels, il faut revoir votre appartement avec de petits aménagements, surtout si votre chat n’a pas accès à l’extérieur comme un chat des campagnes !

Pour cela, permettez-lui d’aller sur les meubles en hauteur mais en lui facilitant l’accès : pourquoi ne pas fixer au mur des étagères en escalier et recouvertes de sisal (la surface des étagères sera alors moins glissante et les traces de griffes s’y verront moins aussi) faisant ainsi le lien entre le sol et une armoire en hauteur.

Si vous optez pour l’arbre à chat, il faut qu’il soit très stable, l’idéal est même qu’il aille jusqu’au plafond, en le fixant bien au mur. Sinon votre chat n’ira pas.

Les accessoires de base

4 éléments de base : sa litière, ses points de nourriture et d’eau, son griffoir.

 Les chats adorent boire ailleurs que là où ils mangent. Donc n’hésitez pas à placer un bol bien stable, de préférence en céramique, pas en plastique, dans la salle de bains ou l’entrée, bien calé dans un angle pour ne pas le renverser à chaque passage !

La bonne idée est une fontaine à eau pour votre chat. Il appréciera de s’abreuver à un point d’eau où celle-ci est en mouvement, car brassée par un moteur (appareil à brancher sur une prise!).

Sa litière doit être dans un endroit calme, les chats sont pudiques. S’ils sont deux, ils peuvent tout à fait partager le même bac, mais il faudra la nettoyer quotidiennement sans faute!

Il est déconseillé de placer les gamelles tout près de la litière.

Il existe de plus en plus d’objets design pour chats afin de ne pas le restreindre à un petit coin mais à intégrer ses affaires dans votre déco recherchée : griffoirs, litières, etc.

Stimulez votre chat avec des jouets distributeurs de nourriture car il s’amusera rarement seul une fois à l'âge adulte.

Ils permettent de lutter contre l’ennui et de réguler son appétit !

Griffer est vital pour votre chat ! Cela lui permet de marquer son territoire et de délimiter son champ d’intervention, en gros, là où il va passer sa journée. Il faut donc que ses griffoirs soient près d’endroits où il aime dormir, à la vue des regards, et positionnés de façon à ce qu’il gratte tout en s’étirant.

Bien-être et sécurité

Il est important pour votre chat d’avoir accès en permanence à un point d’observation, afin d’être stimulé. Dans la nature, il peut observer pour chasser, donc depuis votre intérieur, il faut qu’il ait vue sur l’animation de l’extérieur. Regarder les volets des voisins qui s’ouvrent et se ferment, les lumières s’allumer, les passants, les pigeons se poser. Postez par exemple contre la fenêtre une chaise bien stable avec un coussin quand vous vous absenterez, il en sera ravi. Mais gare aux chutes ! Pour protéger vos fenêtres, sont à votre disposition : plaques de Plexiglas à fixer à la rambarde balcon, croisillons en bois à caler dans l’interstice de la fenêtre lorsque vous ouvrez, entrebâilleurs avec cran de réglage pour maitriser la largeur de l’ouverture (uniquement lorsque votre chat est adulte car un chaton se faufilerait dans l’interstice), grillage...


GG GG

La litière, confort et hygiène du chat

Publié par

Les chats sont des animaux très minutieux et propres et leur toilettage est facilement perturbé par les changements qu’ils perçoivent dans leur environnement.

Ce n’est pas une surprise si les problèmes comportementaux les plus fréquents chez les chats soient liés au bac à litière.

Le choix de la litière ainsi que l’emplacement du bac à litière dans votre foyer, sont sans conteste les deux éléments clés qui vont assurer son bien-être à votre chat.

Où placer le bac à litière ?

Pour bien comprendre l’importance de l’emplacement du bac à litière il suffit de se mettre un instant dans la peau de votre chat.

  • Il n’aime pas partager, donc pensez à vous équiper d’autant de bacs que vous avez de chats.
  • Il aime avoir ses aises donc choisissez un bac suffisamment grand pour qu’il puisse s’y retourner pour trouver sa position idéale.
  • Il peut s’agir d’un grand bac lisse, plat et découvert, ce qui convient à la plupart des chats. Mais il peut préférer plus d’intimité, avec un bac muni  d’un couvercle.
  • Il craint naturellement les bruits, l’humidité, les odeurs désagréables. Le chat est délicat, ne sous-estimez pas les nuisances qui peuvent vous paraitre anecdotiques.
  • Ne placez pas son bac à litière à proximité de ses gamelles de nourriture et d’eau.
  • Le chat utilise son bac environ 5 à 6 fois par jour. Veillez à ce que l’accès lui en soit facile en permanence : pas de porte fermée ou de pièce dangereuse à traverser.
  • Ne positionnez pas le bac dans le lieu de passage de tous les membres du foyer ou très fréquenté par des enfants bruyants et remuants.
  • Dans la mesure du possible, sans modifier totalement votre intérieur, placez son bac dans un endroit fréquenté naturellement par votre chat.
  • Si votre chat a l’habitude de sortir et de faire ses besoins à l’extérieur, prévoyez tout de même un bac à litière à sa disposition chez vous, il peut en avoir besoin parfois.

En cas de problème.

Il peut arriver que votre chat refuse d’utiliser son bac sans que vous en compreniez les raisons.

Il peut s’agir d’un problème d’éducation, de confort, d’accessoires...

  • Un chaton n’ayant pas achevé sa période de sevrage n’a peut-être pas suffisamment  assimilé l’éducation à la propreté prodiguée par sa mère. Un chaton ne doit pas être soustrait à sa mère avant l’âge de 8 semaines. Si votre chat a pris l’habitude de faire ses besoins en dehors du bac amenez-le avec douceur une ou deux fois par jour. S’il fait ses besoins dedans, récompensez-le.
  • Votre chat n’apprécie peut-être pas l’emplacement de son bac à litière. Essayez d’autres endroits dans votre intérieur, qui vont mieux lui convenir sans pour autant créer des problèmes aux autres membres de la famille.
  • Il n’apprécie peut-être pas sa litière. Les sensations du toucher, de l’odorat, sont sensibles et tout élément désagréable pour lui peut devenir « bloquant ». Changez de litière, essayez des matières différentes, sans odeur. Lorsque votre chat s’est habitué à un certain type de litière, essayez de vous y tenir. Les variations peuvent être très perturbantes.litière
  • Le chat est un maniaque de la propreté. Surtout nettoyez très souvent son bac : retirez les déjections quotidiennement, lavez le bac lui-même chaque semaine à l’eau bouillante, surveillez la quantité de litière, de façon à en offrir 5 à 6 cm d’épaisseur à votre chat.
  • Nettoyez aussi à fond les endroits qu’il aura souillés en dehors de son bac.
  •  Pour éviter qu’il urine à ces endroits, utilisez un spray dont les odeurs sont répulsives pour les chats, tel que les bombes à base de phéromones que vous trouverez chez votre vétérinaire ou en animalerie.
  • Si votre chat utilise votre salle de bains comme toilettes, interdisez-lui simplement l’accès en maintenant la porte fermée.

Si votre chat refuse obstinément d’utiliser le bac à litière malgré toutes vos tentatives, consultez le vétérinaire. Un examen complet, comprenant des analyses d’urine, de selles et de sang, déterminera si la cause est d’ordre médical. Vous pouvez aussi vous faire aider par un comportementaliste qui va, avec vous, déterminer les causes de ce refus et mettre vous conseillez sur la marche à suivre.

Chat, litière, phéromones, hygiène.


shutter shutter

Assurer le bonheur de votre perruche

Publié par

Les perruches sont robustes et s'adaptent aux conditions de la vie en captivité, mais vous devrez être vigilant.

Abordons les différents points essentiels à travailler pour améliorer leur quotidien.

Le besoin de congénères

Les perruches sont des espèces grégaires, elles ont besoin de compagnie et d'interactions sociales sous peine de subir des troubles du comportement et une certaine léthargie sociale. Une perruche ne doit pas être détenue seule si son humain n'est pas continuellement disponible; elle doit être au moins en couple, au mieux en petit groupe. Observez comme vos perruches sont plus joviales et dynamiques en groupe.

Un environnement spacieux et enrichi

La cage est le lieu le plus communément rencontré où vivent les perruches, mais cela ne devrait pourtant pas être le cas, car elle a besoin de liberté. Une perruche peut régulièrement parcourir des dizaines de kilomètres par jour à l'état sauvage : voila pourquoi une cage de 50 cm de long peut les rendre agressives et territoriales lorsqu'elles y cohabitent à plusieurs.

Pour une perruche solitaire, cet enfermement la rendra apathique et dépressive. La cage devra être spacieuse, large et longue. Mais le plus important, c'est que vos perruches puissent accéder à un parc de jeu où aucun barreau ne viendra limiter et inhiber leurs comportements naturels. Elles doivent pouvoir quotidiennement, et durant plusieurs heures, sortir dans leur pièce de vie pour voler, et garder un corps sain. De plus, cela leur permet de jouer, gruger les divers bois et jeux à leur disposition, se toiletter, se baigner et enfin rechercher et gruger leur nourriture. C'est ce qu'on appelle l'enrichissement de leur environnement, ce

perruche 2.jpg

 qui leur est primordial et occupe 50% de leur temps à l’état sauvage. Il doit toujours y avoir à leur portée des 

jouets, des blocs minéraux et os de seiche à gruger, pour leur bec et leur santé. Enfin, veillez à ce que leur 

pièce de vie soit sécurisée : isolation des objets dangereux, obturation des orifices et suppression des plantes toxiques.

L'environnement de la perruche, c'est son cadre de vie quotidien. Il est primordial que celui-ci soit calme, sécurisé, protégé des courants d'air, constant dans ses températures et lumineux. Ceci est essentiel pour le métabolisme de la perruche et pour la force et la beauté de son plumage. L'hygiène doit être irréprochable : c'est un élément capital pour la santé et l'espérance de vie de vos perruches, car nettoyer et désinfecter son milieu permettent d'éviter les infections et pathologies courantes et mortelles.

Une alimentation adaptée et complète

Les perruches se nourrissent en tout premier lieu d'un mélange de graines qui est adapté à l'espèce concernée. Ceci n'est pas suffisant. Les graines consommées à l'état naturel sont mi-mûres et complétées par leur verdure fraîche. C'est pourquoi il faut privilégier les germinations dans l'alimentation de nos perruches. Ces dernières fournissent les vitamines, minéraux et oligo-éléments; elles évitent donc les carences et l’obésité. Il faut ensuite offrir quotidiennement des fruits, verdures et légumes frais, essentiels pour leur bon développement et leurs apports nutritifs. C'est ce qui leur permet une bonne défense immunitaire et le développement du plumage. Puis, il leur faut de la pâtée aux œufs et du calcium, indispensable en période de mue et de reproduction ; cela évite que nos oiseaux puisent dans leurs réserves et se fragilisent.

perruche 3.jpg

Les activités et interactions

Selon la relation entretenue avec vos perruches, ces dernières auront des exigences. Les besoins d'attention, de jeux, de moments avec l’humain dépendront de la relation initiale. Vos perruches qui ne sont pas apprivoisées seront indépendantes de votre présence. Un oiseau apprivoisé aura besoin d'attention et d'interactions avec les humains de la maison. Une perruche imprégnée aura encore plus de besoins d'attention et d'exigences. Il faudra savoir écouter et respecter ces besoins. Une perruche élevée à la main nécessitera énormément d'interactions, d'activités avec son humain, de moments câlins et de jeux pour occuper ses journées.

Conclusion

Une fois l'environnement, l'alimentation et les besoins sociaux de vos perruches retravaillés et améliorés, vous allez redécouvrir des oiseaux dynamiques, joyeux et surtout plus agréables. Vous verrez les cris et comportements agressifs diminuer. Vos perruches seront plus confiantes, moins anxieuses et moins territoriales. Mais surtout, vous observerez une amélioration des échanges entre membres d'une même espèce ainsi que les interactions avec les humains.

Vos perruches ont de réelles capacités intellectuelles et émotives. Elles éprouvent la joie, l'excitation, l'attachement, l'amitié, mais également la colère, la souffrance et la peur. C'est pourquoi elles méritent que l'on respecte leurs besoins.  


Shutter Shutter

Bien accueillir un hamster

Publié par

Le hamster doré est un des petits rongeurs qui ont la faveur des enfants, avec le cochon d’Inde.

Mais avant de faire votre choix, sachez évaluer le caractère et les besoins du hamster. Il a son propre caractère et des besoins différents des autres rongeurs. Voici en quelques lignes ce qu’il vous faudra connaître pour faire le bon choix.

Le hamster doré ou syrien (Mesocricetus auratus) est un petit rongeur  originaire de Syrie   et de Turquie   où il vit encore à l’état sauvage. Il est présent dans les laboratoires mais également très souvent apprécié comme animal de compagnie.

Carte d’identité.

Adulte, il pourra atteindre un poids de 90 à 180g et parfois plus pour certains individus. Il y a un large choix de couleurs et de type de poils : angora, dalmatien, rex, satin et même tricolore (sa couleur à l’état sauvage). Il a une espérance de vie moyenne de 2 à 3 ans. Il est très prolifique, la femelle est mature sexuellement dès le 40e jour et le mâle dès le 60e jour. Il est cependant recommandé de ne pas les mettre à la reproduction avant leur 3e mois. En captivité, il se reproduit toute l’année, après 16 jours de gestation, la femelle peut donner naissance à une portée de 5 à 10 bébés. Une femelle peut avoir jusqu’à 8 portées par an si elle n’est pas séparée de son mâle et de ses jeunes bébés mâles rapidement. Le hamster est nidicole, les bébés naissent nus et aveugles et le temps de sevrage est de 21 jours.

Signes particuliers.

Il possède des abajoues qui lui permettent de transporter et de stocker parfois une grande quantité de graines et nourriture diverse, il faudra donc prendre soin de nettoyer régulièrement sa cage et de supprimer la nourriture périssable. Si la température descendait trop bas, il est capable d’hiverner.

Loger son hamster.


hamster 2.jpg

Le hamster doré est avant tout un grand solitaire, tant dans la nature qu’en captivité. Il faut donc lui offrir une cage pour lui seul, la cohabitation avec un autre hamster se terminerait par une bagarre sans aucun doute. Il existe dans le commerce un grand nombre de cages adaptées aux besoins du hamster, elle doit cependant avoir des dimensions minimum de 60x30x30. Une cage plus haute avec des étages serait un vrai palace pour ce petit rongeur et vous donne la possibilité de lui aménager un étage pour dormir avec une petite maison où il se réfugiera pour dormir tranquille, un étage pour manger avec une gamelle assez lourde en terre cuite pour lui éviter de la retourner ainsi qu’un biberon accroché aux barreaux et si la cage possède trois niveaux, un étage pour faire du sport avec une roue. Ce petit animal est très actif et dynamique surtout la nuit, évitez de mettre sa cage dans une chambre, sa séance de roue d’exercice pouvant durer assez longtemps. Sa cage doit être placée dans un endroit calme, à l’abri des courants d’air, de l’humidité, du soleil direct et surtout hors de portée du chat de la maison.

Bien nourrir son hamster.

Le hamster est omnivore mais la base de sa nourriture doit être composée soit de granulés complets pour hamsters soit d’un mélange de graines spécialement adaptées à ses besoins pour rester en bonne santé. Il appréciera un apport supplémentaire de fruits et légumes lavés, séchés et en très faible quantité afin d éviter tout dérangement intestinal. Les jeunes de moins de 4 mois doivent éviter de manger autre chose que des graines. Les vers de farine seront un apport de protéines appréciable lors de la période de gestation et d’allaitement. Comme pour tous les autres petits rongeurs, les gourmandises sucrées, salées et grasses doivent être totalement absentes de ses repas sous peine de provoquer, diabète, obésité et réduction de son espérance de vie.

Principales maladies.

Il peut rencontrer des problèmes de peau (eczéma, abcès), en vieillissant il peut développer des tumeurs. Les femelles peuvent avoir des pertes de sang au niveau de la vulve, ce qui est tout à fait anormal. Dans tous ces cas, il faudra consulter rapidement un vétérinaire spécialisé dans les NAC (Nouveaux Animaux de Compagnie).

Vous êtes un professionnel canin ou félin ?

Découvrez le site réservé aux professionnels de l’élevage (éleveurs, refuges, spa, pensions, clubs d’éducation,...) ou aux professionnels utilisant des chiens dans le cadre de leur activité (pompiers, collectivités, institutions,...) et bénéficiez de produits exclusifs, d’offres alléchantes et d’un programme de prescription inédit* !

*réservé aux éleveurs producteurs de chiots et chatons

Vous venez d’acquérir un chiot ou un chaton ?

Grâce à votre éleveur partenaire Animal-diffusion.fr, vous avez le privilège d’accéder à un site professionnel réservé, où vous bénéficiez de prix très avantageux, d’une sélection exclusive de produits, d’offres et de conseils pour la bienvenue de votre nouveau compagnon !
Demandez dès aujourd’hui votre code d'accès à votre éleveur !

DÉJÀ CLIENT ?
Mot de passe oubliè ? Cliquez ici
PAS ENCORE ?
  • MON COMPTEVITRINE
  • VOUS AVEZ ACHETÉ UN CHIOT OU UN CHATON
  • VOUS ÊTES UN PROFESSIONNEL